Articles

10 questions avant de s’engager dans un projet de volontariat à l’international

Publication

Faire du bénévolat à l’étranger peut être une expérience vraiment enrichissante, mais ça peut également tourner au cauchemar. Tu pourrais te retrouver dans une situation vraiment pas parfaite ou aider des organismes illégitimes sans le vouloir. Avant de t’engager dans un projet de volontariat à l’international, tu devrais te poser ces questions. 

1. Quelles sont mes motivations?

Demande-toi pourquoi tu veux faire du bénévolat à l’étranger. Est-ce une expérience de travail intéressante à ajouter à ton CV? Veux-tu redonner à la population locale? As-tu envie de connaître de nouvelles cultures? Tes motivations vont orienter la nature et la durée du projet. Tu peux ensuite faire tes recherches pour t’assurer que le programme choisi répond à tes besoins.

2. Quelle est la situation dans le pays visité?

Est-ce que le pays est sécuritaire? Comment ta présence et ton aide seront-elles perçues? Les enjeux du bénévolat ne sont pas les mêmes dans un pays industrialisé que dans un pays en voie de développement. Fais un maximum de recherches sur ta destination avant de partir pour adopter les bons comportements et être au fait des défis potentiels.

3. L’organisme est-il légitime?

Malheureusement, il existe plusieurs organismes qui veulent profiter de tes bonnes intentions. Voici quelques trucs pour t’assurer que l’organisme avec lequel tu désires faire affaire est légitime :

  • Consulte les avis dans les forums de discussion;
  • Vérifie si l’organisme est présent sur les médias sociaux;
  • Visite son site Web et juge de la qualité du contenu;
  • Parle à un membre de son équipe avant de prendre une décision;
  • Organise une rencontre virtuelle avec la personne responsable du programme avant ton départ.

4. Que couvrent les frais de participation?

C’est normal d’avoir à payer pour ce genre de programme de bénévolat. Toutefois, assure-toi de connaître les inclusions et exclusions pour éviter les mauvaises surprises. Cette information devrait se trouver sur le site Web de l’organisme.

5. Le projet aura-t-il une incidence positive à long terme?

Un projet de bénévolat doit toujours répondre à un besoin de la communauté. Demande-toi si ta présence volontaire enlève des possibilités d’emploi pour la population locale. Est-ce que le projet souscrit à des principes de développement durable? La solution apportée est-elle temporaire ou viable?   

6. La durée des séjours offerts est-elle raisonnable par rapport à la nature du projet?

Pour les projets de courte durée, un roulement de bénévoles fréquent n’aura pas de conséquences négatives sur le succès du programme. On pense, par exemple, à ramasser des déchets sur la plage ou à planter des arbres. Cependant, un projet de création d’entreprise pour les femmes victimes de violence conjugale nécessite une constance chez les bénévoles pour que les avantages soient réels.

7. Suis-je qualifié·e pour les tâches exigées?

Es-tu en mesure d’effectuer ces tâches chez toi, à la maison? Si ta réponse est « oui », tu devrais bien te débrouiller. Méfie-toi des programmes qui ne demandent aucune compétence pour des projets qui en requièrent assurément. On pense, entre autres, à la construction; à l’enseignement; à la médecine; et aux soins des enfants. Plusieurs domaines demandent des aptitudes particulières. Si on ne te demande pas de diplôme(s) pendant le processus d’inscription, pose-toi des questions. Un séjour de bénévolat est une bonne occasion de faire des apprentissages interculturels et interpersonnels. Ce n’est pas le temps de développer de nouvelles compétences techniques ou académiques. Autre point important à considérer : la barrière de la langue. Le projet nécessite-t-il des compétences linguistiques particulières? Seras-tu en mesure d’effectuer les tâches demandées avec ton niveau de connaissances actuel?

8. Une formation adéquate est-elle offerte?

Si tu t’engages dans un programme de bénévolat auprès d’un organisme certifié, tu devrais recevoir un minimum de formation. Informe-toi à savoir quel type de formation est donné avant le départ. Vas-tu recevoir des documents pour te préparer ou pouvoir parler avec des personnes qui ont terminé le même programme? Demande aussi quelle sorte de formation tu auras une fois sur place. Ça peut être sous forme de séance d’information avec un membre de l’équipe ou de visite guidée du lieu de travail.

9. Quel soutien l’organisme offre-t-il?

Sais-tu avec qui communiquer en cas de besoin? As-tu les coordonnées d’une personne-ressource? Y aura-t-il une personne disponible en tout temps à destination? De l’aide est-elle offerte en ce qui concerne les démarches d’obtention de visa et autres documents officiels?

10. Es-tu bien préparé·e physiquement et mentalement?

As-tu fait toutes les recherches nécessaires? Connais-tu bien le climat, la géographie et les vaccins à recevoir? Si tu as choisi un programme dans un pays en voie de développement, tu pourrais vivre un choc culturel intense ou des émotions fortes. Y as-tu pensé? Si tes attentes sont irréalistes, tu pourrais être déçu·e une fois à destination. Prépare-toi à cette éventualité. Notre conseil : trouve tout de suite des façons de voir le côté positif des choses, quelle que soit la situation.